« OPA Suez Veolia, vers une financiarisation boursière ou un investissement à long terme ? »

Accueil > >

Ce mercredi matin, nous avons auditionné Thierry Dréau président directeur général de la société Meridiam, puis, Dominique Senequier, présidente de la société Ardian.

➡️ Meridiam est une société spécialisée dans le développement, le financement et la gestion de projet dinfrastructures publiques. Véolia et Meridiam sont partenaires dans loffre de rachat de Suez. Dans ce schéma, la société Meridiam serait particulièrement intéressée par la branche eau.

➡️ Ardian société de capital financier alliée à la société américaine GIP propose une alternative dachat considérée amicale de Suez.

📌Aux deux parties, jai posé la question des garanties en termes demplois, de recherches et d’écologie et de  lavenir de la filière Suez Eau dans le cadre dun rachat par leurs sociétés respectives.

Jai demandé à Thierry  Dréau, des précisions sur laccord entre sa société et Véolia, mais aussi sur louverture à linternational de la filière Eau. Jai questionné Dominique  Sénéquier sur les relations quentretiennent son groupe avec l’État.

➡️LOPA Suez/Véolia demande un nombre d’éclaircissements considérables. Les différentes entreprises saffrontent dans un contexte de plus en plus tendu. En tant que rapporteur du groupe de travail Suez/Véolia, je suis très attentif à chacun des partenaires et jespère que lissue de cette OPA se fera dans le respect des grands principes du développement durable : économique, social et environnemental. Des grands principes qui ne sont pas nécessairement respectés par les fonds spéculatifs qui visent avant tout à une rentabilité immédiate et non pas à laccompagnement industriel sur le long terme.

👉 Retrouvez laudition complète ici